Entreprises canadiennes sont à la recherche de Colombiens voulant travailler au Québec

Il y a 200 postes vacants dans les domaines des technologies de l’information, des jeux vidéo et de l’industrie.

Pour la cinquième année consécutive, Québec International a ouvert un avis de vacance d’emploi pour les professionnels québécois.

L’appel virtuel à travailler dans la province de Québec, située dans l’est du Canada, est ouvert jusqu’au dimanche 13 août 2017. Il s’agit de 200 offres d’emploi pour les Argentins, les Colombiens et les Mexicains qui parlent français ou qui s’engagent à l’étudier dans le but de travailler dans le pays. Les personnes présélectionnées présenteront une interview en français du 11 au 19 septembre, par vidéoconférence.

Si le candidat est choisi, l’entreprise s’occupera de la procédure pour que l’employé puisse entrer dans le pays et obtenir son visa de travail. Parmi les organisations canadiennes qui recrutent leur équipe avec cette méthode, mentionnons Alithya, Momentun, Mégatech, Novik et Olympus. Ceux qui souhaitent participer doivent s’inscrire sur le site www.quebecenlacabeza.com/, avec un curriculum vitae de préférence en français.

Catherine Plasse Ferland, directrice pour l’Amérique latine de Québec International, affirme qu' » un travailleur immigrant aura les mêmes garanties qu’un Canadien et les salaires se situent entre 93 et 187 millions de pesos colombiens par an, hors taxes. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’immigration et le ministère du Travail, c’est une garantie pour les candidats.

Québec International indique que la population colombienne occupe la deuxième place dans la population immigrante de la province, après la communauté française.

 

f }